Accueil|Actualités|Quelle est la place de l'innovation en affacturage ?

Quelle est la place de l'innovation en affacturage ?

L'AFDCC (Association Française des Credit Managers & Conseils) a interviewé Thibaut Robet, Directeur Général de Fibus, concernant les solutions digitales de Fibus, en particulier, celle d'ARI Trade.

Partager :

• Pour commencer, pouvez-vous nous donner votre définition de ce qu’est une innovation ?

L’innovation ne remplace pas la matière grise, elle est à son service. En supprimant ce qui est répétitif, chronophage, complexe et sans véritable valeur ajoutée, l’innovation offre au Credit manager ou au Trésorier la possibilité de consacrer plus de temps à ce qu’il sait faire de mieux : anticiper, analyser puis décider.

Il a deux angles sous lequel voir l’innovation : l’aspect technique, auquel on pense tout de suite, et l’aspect métier, qui est le plus important.
Techniquement, l’innovation est la capacité à rendre simple, sûr et rapide un procédé complexe, source d’erreurs et chronophage. Chez Fibus Digital, toutes nos solutions logicielles poursuivent ce but : le Credit manager et.ou le Trésorier doit pouvoir mesurer dans son quotidien un gain de temps et un gain de performance importants.

L’innovation technique va être le substrat sur lequel il va pouvoir appuyer son expertise métier. C’est là le but véritable de l’innovation : mieux exercer son savoir-faire au sein de l’entreprise et le valoriser.

Pour un Credit manager, l’innovation est l’ensemble des outils qui lui permettra d’améliorer la connaissance de ses clients, afin qu’il puisse toujours mieux anticiper le risque et mettre en place une politique de crédit pertinente.

• Dans l’offre que vous proposez, en quoi peut-on parler d’innovation majeure et comment se traduit-elle de manière opérationnelle pour l’entreprise ou pour les équipes crédit ?

ARI Trade permet de pousser l’affacturage au maximum de son potentiel, en dévoilant à l’équipe Finance les poches de financement encore disponibles et activables rapidement, afin que l’entreprise ne soit jamais sous-financée.

En réunissant la gestion et l’optimisation des programmes d’affacturage et les polices d’assurance-crédit dans un même dashboard, ARI Trade facilite le dialogue entre la Trésorerie et le Credit management. Ce qui était traité en deux processus distincts et demandait des rapprochements manuels est désormais réalisable en un clic.

Par ailleurs, dans la plupart des entreprises qui ont plusieurs entités et notamment celles qui travaillent à l’international, il est difficile d’avoir une vision consolidée et en temps réel de ce que produit l’affacturage, géré par les trésoriers, et le niveau du risque clients, géré par les Credit managers.

Avec ARI Trade, le Directeur financier bénéficie d’une vision consolidée de sa trésorerie sur l’ensemble de ses filiales : quel est son chiffre d’affaires cédé aux factors ? Y a-t-il des clients éligibles hors du programme qui pourraient y être intégrés ? L’assureur-crédit a-t-il donné suite à la demande d’amélioration de tel taux de couverture et quel est l’impact sur la trésorerie groupe ?

• Pensez-vous que certaines innovations remplaceront l’être humain à certains postes ? Si non, en quoi l’innovation est-elle être un outil qui améliorera le travail et la qualité de vie des collaborateurs de l’entreprise ?

La data en soit ne vaut rien, c’est ce que nous en faisons qui lui donne sa valeur.

L’innovation et notamment l’IA ne va pas remplacer l’humain mais va lui permettre -et non l’obliger- de travailler différemment. Il faut considérer l’IA comme une opportunité et non comme une lame de fond contre laquelle on ne pourrait qu’être perdant.
Débarrassé des tâches répétitives et à faible valeur ajoutée, le collaborateur va pouvoir concentrer ses efforts sur le cœur de ses compétences.

Ainsi, les outils de relance automatique règlent désormais la grande majorité des recouvrements ; ce faisant, ils permettent au Credit manager de ne s’attarder que sur les gros retardataires ou sur ceux pour lesquels l’intervention humaine est nécessaire.

Une compréhension humaine d’un problème, au cas par cas, avec la finesse d’interprétation et la part d’intuition qui nous est propre, ne pourra jamais être remplacée par une machine, et heureusement !

Je complète mon propos précédent : l’innovation doit non seulement se mettre au service de la matière grise, mais également remettre de la relation humaine dans nos métiers, tous ces échanges qui demandent nécessairement du temps pour se déployer.
L’innovation doit nous faire retrouver du temps : du temps pour réfléchir, et du temps pour dialoguer.

Autre dimension très intéressante de l’innovation : sa capacité à nous permettre de travailler avec plus de profondeur sur certains sujets, et avec plus de hauteur sur d’autres.

En profondeur, car la richesse de l’analyse fournie par les outils et l’IA va mettre en lumière des détails insoupçonnés qui, exploités par le Credit manager, seront autant de points d’améliorations toujours plus ciblés.

En hauteur, car les reportings générés par les nouveaux outils comme ARI Trade donnent une vision consolidée permettant d’anticiper toujours mieux les grandes tendances et de prendre les bonnes décisions stratégiques.

• Enfin, pourquoi avoir choisi de soutenir l’événement AFDCC dédié à ce thème et que souhaiteriez-vous dire à nos lecteurs pour convaincre les derniers hésitants à venir vous rencontrer lors de la Journée Innovation AFDCC ?

Le Credit manager doit être beaucoup plus impliqué dans les problématiques liées à l’affacturage. Son expertise, de la qualification des clients au recouvrement, est clé dans gestion quotidienne et l’optimisation des programmes.

L’affacturage est un métier où on s’adresse traditionnellement aux fonctions Trésorerie. Or, paradoxalement, c’est souvent la qualité du Credit management qui fait la qualité d’un programme d’affacturage : sans lui, aucun contrat ne tient !

ARI Trade répond à ce besoin que nous observons sur le terrain. Par ailleurs -et entre autres avantages, ARI Trade permet de gagner 1 à 2 journées de travail par semaine en moyenne : c’est considérable.

0
Partager :

Ces articles peuvent vous intéresser

Le Credit Manager, au cœur de la réussite du projet d'affacturage.

Le Credit Manager, au cœur de la réussite du projet d'affacturage.

Mardi 25 juin dernier, Fibus en partenariat avec l'AFDCC, a animé un webinaire pour partager sur la thématique de l'importance du rôle du Credit Manager pour la réussite du projet d'affacturage.

  • Redonner toute sa place au Crédit Manager, facteur-clé de la réussite d'un projet d'affacturage.
  • Quelles actions déterminantes de Crédit Manager pour un projet d'affacturage réussi ?
  • La coordination entre le Crédit Management, Trésorerie et IT.

1 juillet 2024

Private Equity : pourquoi l’affacturage doit-il être anticipé ?

Private Equity : pourquoi l’affacturage doit-il être anticipé ?

Moins cher, plus souple, plus performant : l’affacturage est toujours le plus intéressant des financements court terme. Mais pour pouvoir être déployé au maximum de ses capacités et au moment le plus opportun, il doit être étudié très en amont. Ce faisant, l’actionnaire peut choisir son objectif : financement de sa croissance -externe ou organique- ou remontée de dividendes.

Interview de Thibaut Robet et Maxime Bertin, parue dans Les Décideurs.

25 juin 2024

Quelle est la place de l'innovation en affacturage ?

Quelle est la place de l'innovation en affacturage ?

L'AFDCC (Association Française des Credit Managers & Conseils) a interviewé Thibaut Robet, Directeur Général de Fibus, concernant les solutions digitales de Fibus, en particulier, celle d'ARI Trade.

13 juin 2024

Contactez-nous et trouvons ensemble la meilleure solution pour le financement de votre poste clients.
Nous écrire
Ce site utilise des cookies à des fins statistiques